Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

{livre} Notre pain est politique

Le pain est politique

Très bien présenté, très bien structuré et écrit avec soin et humour, ce livre est une réussite !
Il présente, au travers de l’action d’un collectif de paysan-nes boulanger-es, le retour des blés,  farines et pains paysans pour sortir de la logique industrielle instaurée après guerre.
Cette démarche de pionnier, ancrée dans notre histoire la plus ancienne, se veut tout sauf passéiste : c’est une revendication de liberté, une ode au goût et à la biodiversité.
Les aspects économiques, juridiques, agricoles, techniques et sociologiques sont très complètement abordés et enrichis de nombreux témoignages.
On en retient que les choix sont très durs, le travail est souvent harassant, mais que les résultats sont magnifiques !
Les dessins de variétés de blé sont très beaux, la présentation sur fond jaune dorée est très agréable et le tout donne envie de rencontrer ces gens et surtout de goûter leurs pains !

Revue de presse

« Des paysans-boulangers racontent leurs blés merveilleux, leur fournil, leur lutte contre le mauvais pain industriel. Goûteux ! » Le Canard enchaîné

« Superbe » France Inter

« Des réponses passionnantes » France 5

« Vous ne mangerez plus jamais du pain de la même façon » Silence

« Aussi beau qu’utile, pose les grands enjeux de la production, de la distribution et de la consommation du pain. L’essai est aussi – surtout – un hommage aux savoirs paysans, à travers notamment une galerie de témoignages, ainsi qu’un plaidoyer pour l’intelligence collective et les alternatives qui s’expérimentent. Un livre pétri comme du bon pain. » Le Ravi

 » Un précieux travail pédagogique. » Ballast

« Des semences affranchies des carcans qu’imposent les géants de la filière » Le 1

« Un véritable guide » Oui !

« Ce livre nous invite à découvrir la boulange paysanne. Un ouvrage engagé qui crie au monde que toutes ces pratiques ont quelque chose de politique. » 4 saisons

Un mot de l’auteur

Depuis 2004, le « groupe blé » réunit des paysannes et des paysans au sein de l’Association régionale pour le développement de l’emploi agricole et rural Auvergne Rhône-Alpes (ARDEAR AURA). Le groupe s’organise pour sélectionner, échanger et conserver des semences de blé de manière autonome, loin des multinationales semencières. Entre mars 2017 et avril 2019, une dizaine de participant.es se se sont réuni.es régulièrement pour écrire ce livre, avec l’appui de membres de ‘Z’, revue itinérante d’enquête et de critique sociale.

Quatrième de couverture

  • Comment cultiver du blé sans dépendre des multinationales ?
  • Pourquoi le gluten est-il devenu un problème pour la santé ?
  • Les semences paysannes sont-elles interdites ?
  • Qui sont les géants de la boulangerie industrielle ?
  • La baguette ‘tradition’ et les pains surgelés sont-ils si différents ?

Véritable guide nous emmenant de la sélection du grain jusqu’à la cuisson du pain, ce livre permet de comprendre l’impasse nutritionnelle, écologique et sociale de l’industrie boulangère. Et, à partir des blés paysans, de découvrir la force collective de celles et ceux qui font autrement.

Biographie de l’auteur

Le Groupe Blé rassemble des paysan·nes, des meunier·ères, des boulangers·ères (la même personne y est souvent les trois à la fois) au sein de l’Association régionale pour le développement de l’emploi agricole et rural Auvergne-Rhône Alpes (Ardear Aura). Depuis 2004, il organise la sélection, l’échange et la conservation de semences paysannes à petite échelle.

Mathieu Brier est membre de Z, revue itinérante d’enquête et de critique sociale, et coauteur de Mauvaises Mines.
Combattre l’industrie minière en France et dans le monde
, paru en 2018. Il a accompagné le Groupe blé dans l’écriture et pris en charge la rédaction finale de l’ouvrage.

Related Articles
0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *